Paul Eluard
Collège
Bollène
 

Création d’un kamishibaï et de son butaï 2015/2016

lundi 6 janvier 2020, par Mme Contreras

Qu’est-ce qu’un kamishibaï ?

Kamishibaï signifie littéralement : « théâtre de papier ». C’est une technique de contage d’origine japonaise basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois), à trois portes. Un kamishibaï est composé d’un ensemble de planches cartonnées numérotées (entre 10 et 18 pour la plupart), racontant une histoire. Chaque planche met en scène un épisode du récit, le recto pour l’illustration, le verso réservé au texte dit par le narrateur. Les planches sont introduites dans la glissière latérale du butaï dans l’ordre de leur numérotation. En ouvrant les volets du butaï le public découvre les illustrations tandis que le narrateur lit le texte en faisant défiler les planches les unes après les autres sous les yeux ébahis des spectateurs. Il est irremplaçable pour l’alphabétisation, la lecture de l’image, l’apprentissage de la lecture à haute voix, la création et l’écriture d’histoires par les enfants. Le kamishibaï fait travailler : la recherche historique, géographique, inventive, le français, l’écriture, le dialogue, l’expression écrite, l’expression orale, le dessin, la mise en page, le découpage de l’histoire (story board),le travail de groupe, le respect du travail de l’autre, la vie sociale… et sans doute d’autres éléments qu’on peut ajouter à la liste Dans le cadre des actions menées avec les FRANCAS de Vaucluse, Mme Contreras, enseignante coordonnatrice de l’atelier relais du collège Paul Eluard de Bollène, a mis en place cette année un projet de création de kamishibaï auquel se joindront des enfants de grande section de maternelle mais aussi des élèves de la classe 6ème théâtre du collège. Le projet se déroule en plusieurs étapes : 1) Les élèves de l’atelier relais découvrent le kamishibaï et son butaï. Puis, ils s’exercent à lire des histoires s’adressant à un public jeune afin de se les approprier. 2) Lors d’une première rencontre avec les jeunes enfants, les élèves de l’atelier relais accompagnés de l’animatrice des FRANCAS ainsi que de Mme Contreras, leur présentent le kamishibaï et son butaï. La rencontre se poursuit par la lecture aux plus jeunes d’une ou plusieurs histoires par les élèves de l’atelier relais (photos 12 et 13). 3) Une deuxième rencontre se présente sous la forme d’une animation autour de l’expression écrite menée par les élèves de l’atelier relais. Chaque jeune du collège prend sous sa responsabilité un petit groupe d’élèves. S’appuyant sur un grand jeu lecture, les enfants ont pour objectif de créer une histoire sur le principe du conte . L’élève tuteur du groupe note l’histoire qu’il travaillera ultérieurement. 4) Lors des séances en Français avec Mme Contreras, les élèves de l’atelier relais rédigent les histoires créées par les jeunes enfants en veillant à respecter la structure du schéma narratif. S’ensuit le découpage de l’histoire afin de pouvoir concevoir les différentes planches. 5) Au cours des diverses interventions de l’animatrice des FRANCAS, les élèves de l’atelier relais, illustrent les différentes planches du kamishibaï. 6) Lors des séances en Technologie, les élèves fabriquent les butaï accompagnés de M. Pialet, M. Boukaaba Fouad ( assistant d’éducation) et de Mme Contreras (photos 1 à 11). 7) Une dernière rencontre avec les élèves de maternelle ou les 6ème est l’occasion de présenter les kamishibaï achevés.

Portfolio

 
Collège Paul Eluard – 83 rue Honoré Daumier BP 96 - 84500 Bollène – Responsable de publication : Mme DURAND
Dernière mise à jour : lundi 6 septembre 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille